Un steak offert à la place du jackpot de 43 millions de dollars !

Mercredi 14 juin une américaine a porté plainte contre un casino de New York qu’elle accuse de l’avoir déposséder de son gain et de lui avoir offert un steak à la place de celui-ci. Le jackpot en question avoisinait les 43 millions de dollars.

 Plainte auprès de la cour suprême

Nous sommes le 23 août 2016 lorsque Katrina Bookman décide d’aller tenter sa chance au Resort World Casino de New York, elle y joue plusieurs pièces quand à un moment les cloches se mettent à sonner et les lumières à clignoter, ce qui veut tout simplement dire que Katrina vient de gagner le jackpot de 42 949 672 dollars. C’est ce qui était affiché à l’écran, Katrina s’empresse d’ailleurs de prendre en photo l’écran de la machine, indiquant cette somme faramineuse. Mais lorsque celle-ci va réclamer son gain, elle a était gentiment raccompagnée dehors par les employés du Resort World Casino qui lui demandé de revenir le lendemain pour connaitre les modalités d’encaissement concernant son jackpot. Mais le lendemain, grosse déception, le casino l’informa que la machine avait inscrit son gain suite à un disfonctionnement, en clair un bug informatique ! Mais le casino trouva rien de mieux que de lui offrir un diner avec un steak ainsi que les 2,25 dollars misés dans la machine ce jour là en pour le dédommagement de la gène occasionnée.
La bien malheureuse gagnante a ainsi saisi la cour suprême du Queens de laquelle dépend le Resort World Casino de New York réclamant ainsi en plus de son jackpot de 43 millions de dollars, des dommages et intérêts. Et oui vous ne rêver pas nous sommes aux USA. Pour appuyer son dossier la jeune américaine affirme être dépressive, anxieuse et choquée depuis cette incroyable histoire, ce que l’on veut bien comprendre. Rappelons tout de même qu’en 2011, une joueuse de 87 ans avait connu pareille situation dans l’état de l’Iowa, en effet, la machine avait affiché l’énorme somme de 42 millions de dollars, alors que le casino soutenait que cela était du à un bug informatique. La cour avait donc donné raison au casino et avait débouté la plaignante en 2015. Voila donc des histoires comme on n’aimerait pas en vivre….sauf si le tribunal nous donne raison.

Pour éviter des déconvenues semblables à celles ci, vous pourrez choisir un casino en ligne fiable dans la liste ci-dessous.